Les extensions sécurité à avoir sur WordPress

Les extensions sécurité à avoir sur WordPress

La sécurité de votre WordPress devrait à tout moment être votre principale préoccupation. Les cyberattaques n’étant pas exclues sur cette plateforme, vous devez vous munir d’outils performants afin de parer à toute éventualité de piratage.

C’est pourquoi nous avons décidé de vous présenter quelques-uns des risques que vous puissiez rencontrer ainsi que les extensions de sécurité que vous devez avoir pour garantir la sûreté de votre compte WP et la tranquillité de votre esprit.

Quels sont les risques sur WordPress ?

 

En tant qu’utilisateur WordPress, vous pouvez être victime de nombreuses vulnérabilités si vous ne faites pas en sorte de les éviter en optimisant votre sécurité. Quels sont les risques auxquels vous vous exposez ? En voici quelques-uns :

Backdoors

Alors, qu’est-ce que le Backdoor ?
Le risque Backdoor fournit aux pirates des passages cachés vers votre WordPress en contournant le cryptage de sécurité via des méthodes anormales.
Une fois exploitées, les Backdoors permettent aux pirates de faire des ravages sur les serveurs d’hébergement avec des attaques de contamination intersites compromettant ainsi plusieurs sites hébergés sur le même serveur.
Les Backdoors sont souvent cryptées pour apparaître comme des fichiers système WordPress légitime, et se frayer un chemin vers les bases de données WordPress en exploitant les faiblesses et les bugs des versions obsolètes de la plateforme.

Tentatives de connexion par Brute-force

Les tentatives de connexion par Brute-force utilisent des scripts automatisés pour exploiter les mots de passe faibles et accéder à votre site.

Redirections malveillantes

Les redirections malveillantes créent des Backdoors dans les installations WordPress en utilisant des codes de redirection dans le site web.
Les redirections sont souvent placées dans vos fichiers de base WP sous forme codée, dirigeant ainsi le trafic web vers des sites malveillants.

 

Déni de service

Peut-être la plus dangereuse de toutes, la vulnérabilité de déni de service exploite les erreurs dans le code pour submerger la mémoire des systèmes d’exploitation des sites web.
C’est ainsi donc que les pirates peuvent compromettre les sites web en exploitant des versions dépassées et contenant des bugs de logiciels WordPress.
En parlant de cyberattaques, nous vous invitons vivement à découvrir les mesures prises par la loi RGPD quant au piratage et l’utilisation malhonnête des données personnelles.

Les mesures de sécurité à prendre pour votre WordPress

Maintenant que nous avons abordé les vulnérabilités, penchons-nous sur les mesures de sécurité à prendre afin de les contrer.

  • Un compte Admin : Quelle que soit la méthode d’installation choisie, créez toujours un nouveau compte ADMIN en lui attribuant un login et un mot de passe ultra sécurisé. Évitez de choisir un login avec votre prénom ou la racine de votre domaine d’expertise.

 

  • Sécuriser le mot de passe : Il est primordial d’utiliser des mots de passe complexes associant lettres, symboles et chiffres. Pensez à employer de préférence un générateur de chaîne aléatoire de plus de 8 caractères. Vous aurez ainsi un login bien plus sûr.

 

  • Restreindre le nombre d’essais d’identification : Protégez-vous contre toute tentative de deviner votre mot de passe par une recherche de toutes les combinaisons possibles. Pour cela, pensez à installer une extension qui bloque les tentatives répétées d’une même adresse IP. Ainsi, si un robot tente d’entrer sur votre site, cela bloque l’accès pendant un certain temps. Notez qu’il vous est possible de paramétrer le nombre d’essais que vous voulez avant blocage et le temps de connexion après le blocage.

 

  • Prudence lors des téléchargements de Template : En effet, les thèmes gratuits peuvent révéler de nombreux virus. Pour vous protéger, installez un plugin permettant d’analyser et de scanner les thèmes à la recherche d’un éventuel virus.

 

  • Choisir un hébergement spécialisé WordPress : Et si vous laissiez votre hébergeur se préoccuper de la sécurité de votre WordPress ? En effet, avec un hébergeur WordPress, votre site est entre de bonnes mains, certes plus cher que le mutualisé, ce type d’hébergement maintient, protège, répare et optimise votre site.

 

  • Installer des Plugins de sécurité :  WordPress met à votre disposition une liste de Plugins permettant d’accroitre la sécurité de votre site et/ou Blog. N’hésitez donc pas à les installer afin de profiter de leur efficacité.

 

Quels Plugins installer pour sécuriser votre WordPress ?

Il existe des centaines de Plugins visant à sécuriser votre WordPress ; découvrez sans plus attendre notre sélection des Plugins WordPress indispensables.

plugin de sécurité wordpress

Login Lockdown

Ce plugin vous permet de protéger l’accès à la zone de connexion, si plusieurs utilisateurs se connectent à votre console d’administration WordPress.
Dans le cas où des utilisateurs non autorisés essaient de se connecter à plusieurs reprises, l’adresse IP de ces derniers sera enregistrée et le plugin bloquera automatiquement ces adresses IP en case de tentatives de connexion trop nombreuses.

plugin de sécurité wordpress

Wordfence Security

Wordfence Security est un scanner en ligne qui vous permet de scanner le répertoire wp-content afin de détecter des fichiers malveillants, la modification des fichiers et thèmes de WordPress ainsi que les plugins non mis à jour.
Ce plugin vous notifie automatiquement par email si des utilisateurs se connectent au tableau de bord WordPress.

plugin de sécurité wordpress

VIP Scanner

VIP scanner vous aide à analyser vos thèmes WordPress afin d’y détecter d’éventuel virus.
Ce plugin vous permet également de détecter si un code affichant de la publicité a été injecté dans votre site par des tiers.

 

WP Updates Notifire

WP Updates Notifier envoie automatiquement un email si des mises à jour sont disponibles pour vos fichiers WordPress. Cela vous aide à conserver votre site WordPress à jour et de rester ainsi à l’abri des pirates.

plugin de sécurité wordpress

Akismet

Les commentaires et rétroliens spams peuvent rapidement remplir votre blog et votre base de données d’informations non pertinentes, ce qui est un signe évident que votre site WordPress est mal entretenu, et devient par la même une cible idéale pour les pirates.
C’est pourquoi vous devez installer Akismet.
Akismet est un service Web géré, hébergé par WordPress.com, qui détecte et supprime automatiquement les commentaires et rétroliens abusifs.

 

Advanced automatic update

Pour faire en sorte que toutes les mises à jour s’exécutent automatiquement, le plugin Advanced Automatic Update est ce qu’il vous faut !
Ce plugin met à jour les versions mineures et majeures de WordPress avec la possibilité de mettre à jour automatiquement les plugins et les thèmes.
Important : Prenez garde lors de l’utilisation de ce plugin, car il n’existe pas de fonction de retour en arrière.

plugin de sécurité wordpress

WP-Optimize

WP-Optimize est un plugin qui vous permet de gérer l’optimisation de la base de données depuis le tableau de bord de WordPress, ce qui est plus sûr et plus familier pour les administrateurs de WordPress.
En plus de vous permettre de planifier cette tâche, d’autres tâches de nettoyage de base de données existent, telles que la suppression des révisions des articles, le spam des commentaires et biens plus encore.

 

Des astuces supplémentaires pour sécuriser votre WordPress

 

En plus des Plugins, vous pouvez mettre en place quelques astuces supplémentaires afin de garantir la sécurité de votre WordPress.

 

 Astuce N°1 : Sauvegardez intégralement et régulièrement votre site WordPress
Avant toute intervention, faites une sauvegarde régulière de votre site WordPress. Vous devez sauvegarder les éléments essentiels tels que votre base de données ainsi que votre compte FTP.
Il est possible que votre hébergeur dispose d’un système de sauvegarde intégrale directement accessible via cPanel par exemple. Profitez-en pour obtenir un ZIP complet de votre site.
La plateforme d’administration de votre hébergeur peut également disposer d’un outil de sauvegarde ; comme vous pouvez avoir recours au système de sauvegarde dans le cloud proposé par WordPress.
Cela vous permet de télécharger une sauvegarde intégrale ou partielle à intervalles réguliers.

 

 Astuce N° 2 : Tenez votre site WordPress à jour
La majorité des sites WordPress qui se font hacker sont des sites qui n’ont pas fait de mise à jour depuis plusieurs mois voire plusieurs années.
Chaque mise à jour du cœur de WordPress apporte des correctifs de sécurité. Il en va de même pour vos plugins.
Notez que WordPress bénéficie d’un système de mise à jour et de réinstallation entièrement automatisé.

 

 Astuce N° 3 : Bloquez la navigation de vos dossiers WordPress
Tout le monde peut accéder au contenu de vos dossiers par défaut via un simple navigateur. Pensez donc à bloquer l’accès aux répertoires de votre installation de WordPress.

 

 Astuce N° 4 : Supprimez le compte ‘admin’ par défaut
Dans les anciennes versions de WordPress, l’identifiant admin correspondait au compte administrateur créé lors de l’installation. Il s’agit donc d’un identifiant de premier choix testé par les pirates lors des tentatives de piratage de type brut force.
Pensez donc à supprimer le compte administrateur de WordPress si votre installation est ancienne.

 

 Astuce N° 5 : Masquez les erreurs de connexion
Lors du processus de connexion, WordPress affichera des messages d’erreurs explicites suite à une saisie. Il convient donc de masquer ces erreurs en intervenant dans le fichier functions.php de votre thème WordPress.
Notez que cette sécurité est propre au thème utilisé et qu’il convient donc de la réitérer en cas de changement.

 

 Astuce N° 6: Désactivez Windows Live Writer
Windows Live Writer est un logiciel Microsoft permettant de bloguer depuis une application de bureau. Or, pour des raisons de compatibilité, WordPress ajoute une ligne de code supplémentaire dans le header de votre blog.
Ladite ligne de code est inutile et peut être une source d’insécurité, pensez donc à désactiver Windows Live Writer sous WordPress.

 

 Astuce N° 7 : Vérifiez la sécurité de votre hébergeur
Terminons par une astuce de sécurité d’ordre plus générale. Il est important que votre hébergeur vous propose des versions relativement récentes.
Renseignez-vous auprès de votre hébergeur ou utilisez un fichier PHP pour obtenir ces informations cruciales.
Si vous n’avez rien compris à ce langage informatique codé, nous vous proposons un décodeur pour mieux comprendre votre Webmaster.

 

 

De nombreux plugin peuvent améliorer l’utilisation de la console d’administration WordPress. Choisissez-les avec précaution et de préférence via la liste officielle de WordPress. Ainsi vous bénéficierez d’une sécurité optimale.

Vous connaissez d’autres plugin utiles aux administrateurs WordPress ? N’hésitez pas donc à nous en faire part.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer