Les fondateurs d’Instagram cèdent devant le comportement intrusif de Zuckerberg

Les fondateurs d’Instagram cèdent devant le comportement intrusif de Zuckerberg

Flash info : Kevin Systrom et Mike Krieger quittent l’entreprise qu’ils avaient créée ! Une nouvelle qui a choqué le monde du digital.

Leurs noms ne vous évoquent probablement rien, mais leur application, quant à elle, fait certainement partie de vos favoris.

Qui sont-ils ? De quelle application s’agit-il ?


Kevin Systrom et Mike Krieger ne sont autres les fondateurs du plus célèbre réseau social, à savoir Instagram. En effet, les patrons quittent la maison pour une raison simple : ils n’approuvent pas les décisions de Zuckerberg.

Attendez un peu, Zuckerberg, ne serait-il pas le fondateur de Facebook ? Quel est le rapport ?

À tous les retardataires, voici un petit récapitulatif de l’historique des deux plateformes.

 

Facebook et Instagram, quand les deux géants ne font plus qu’un

Facebook, le réseau social qui a révolutionné le monde

C’est dans sa chambre d’universitaire que Mark Zuckerberg a créé et lancé la première version du réseau social N°1 Facebook.

À ses débuts, en 2003, l’utilisation de Facebook était réservée qu’aux étudiants de l’université de Harvard, puis, le reste des universités américaines, pour enfin s’ouvrir au monde à un public plus large.

Une chose est sure, le fondateur de Facebook avait compris, à ce moment-là, l’intérêt capital d’une plateforme communautaire où les internautes usent de leur véritable identité.

Nous voilà une dizaine d’années plus tard et Facebook occupe toujours la première place du podium avec ses 2.2 milliards d’utilisateurs et ses 12 milliards de chiffre d’affaires. Ceci dit, la concurrence se fait rude, car, entre-temps, de nombreux réseaux sociaux, notamment Instagram, voient le jour et tiennent tête au N°1.

Instagram, le réseau social préféré des internautes

C’est en 2010 qu’Instagram a été dévoilé au grand public et plus particulièrement aux utilisateurs d’Appel. Il fallait attendre 2012 pour que les détenteurs d’un Smartphone Android puissent y avoir accès.

Instagram, une application mobile dont le principe et de partager des photos et de vidéos avec ses abonnés. Un contenu auquel il a été appliqué des filtres numériques pour l’embellir.

Bien que le principe soit simple, personne n’a eu cette idée avant les deux fondateurs Kevin Systrom et Mike Krieger. Un coup de génie qui leur a valu un succès fulgurant et surtout sans précédent.

Ladite plateforme compte pas moins de 1 milliard d’utilisateurs actifs par mois et elle est estimée à plus de 100 milliards de dollars.

Facebook et Instagram, c’est du pareil au même

Vous êtes nombreux à ne pas savoir que l’application de photographie Instagram a été rachetée par Facebook en aout 2012.

Eh oui, Instagram s’ajoute à la liste des 64 entreprises appartenant au Groupe Facebook, à croire que Mark Zuckerberg est à la chasse aux applications à succès.

 

Maintenant que vous êtes à jour quant à l’actualité concernant les deux plateformes, il est temps d’entrer au vif du sujet.

Les Fondateurs d’Instagram claquent la porte au nez de Zuckerberg : une démission en guise de protestation ? C’est ce que nous allons découvrir.

La raison de leur départ

La raison de leur départ ? Le PDG de l’entreprise Kevin Systrom et son directeur technique Mike Krieger auraient entretenu, depuis plusieurs mois, de mauvaises relations avec Zuckerberg.

Malgré ses beaux discours en 2012 dans lesquelles il affirmait qu’il ne comptait pas priver Instagram de sa liberté ni de son autonomie après son rachat, le Zuckerberg n’aurait eu de cesse d’accroître l’emprise de Facebook sur Instagram.

La mainmise de ce dernier serait donc à l’origine de cette décision qui ne sera pas sans conséquence pour ce dernier, car le départ des deux fondateurs privera Facebook des deux leaders clés d’une application qui croît beaucoup, plus vite que Facebook lui-même.

La domination de Zuckerberg est-elle justifiée ?

Bien que Facebook maintient toujours son positionnement en tant que N° 1 des réseaux sociaux, il faut croire que sa popularité ne cesse de baisser auprès des utilisateurs.

En effet, le grand public semble prendre ses distances avec le réseau social de Zuckerberg, notamment à cause du traitement des données par l’entreprise et pour la question de la « bulle de filtres ».

Un scandale appuyé par le départ de Brian Acton en 2017, l’autre fondateur de WhatsApp, qui dénonçait la capacité de Cambridge Analytica d’accéder à des millions de données d’utilisateurs à leur insu.
Pendant ce temps-là, et alors que Facebook tentât de rétablir la paix avec ses utilisateurs, Instagram voyait, quant à lui, sa popularité croître avec régularité, tant après du grand public qu’auprès des marques, qui y ont vu un nouveau moyen de s’adresser à leurs cibles.

C’est en 2016 qu’Instagram s’est ouvert à l’e-commerce, apportant ainsi une nouvelle dimension au marketing Digital.
Bien qu’il soit propriétaire des deux plateformes, Zuckerberg semblait ne pas digérer la popularité d’Instagram au point d’intervenir dans les moindres décisions prises par ses deux fondateurs.

Pire encore, pour ne pas tomber dans le cauchemar des internautes fantômes, Zuckerberg faisait tout pour rediriger les utilisateurs d’Instagram sur Facebook.
Découvrez qui sont les utilisateurs des réseaux sociaux.

Le PDG de Facebook prend des décisions accaparantes

Vous l’aurez peut-être remarqué, il existe de nombreuses similitudes entre Facebook et Instagram. Cette analogie n’est certainement le fruit d’un hasard quelconque, mais bien une stratégie finement établie par Zuckerberg.

Avant l’intervention du PDG de Facebook, les publications de ses utilisateurs sur Instagram étaient classées par ordre inversement chronologique ; aujourd’hui, ce sont des critères tels les interactions des utilisateurs qui déterminent les photos qui s’afficheront dans votre time-line. Un fonctionnement semblable à celui de Facebook.

Saviez-vous que l’algorithme d’Instagram a connu des changements ? Découvrez-les !

Nous sommes loin de l’exception, car il ne s’agit pas de l’unique ressemblance à relever.
L’une des premières mesures de Zuckerberg avait été d’instaurer la monétisation des publications (ce qui explique l’apparition de publicités au milieu des photos des utilisateurs).

À ce propos, découvrez nos 7 conseils pour des publicités Facebook au top !

De même, le CEO de Facebook avait instauré les stories (un contenu éphémère) au sein d’Instagram, une fonctionnalité directement copiée sur Snapchat, que l’n retrouve également sur Facebook.
Ce n’est pas tout, afin d’attirer les utilisateurs de l’application de partage de photos et de vidéos, un menu « hamburger » a récemment été ajouté, et ce, dans l’unique but de renvoyer vers Facebook.

En effet, l’intrusion de Facebook au sein de l’application est de moins en moins subtile. Zuckerberg ne cache plus ses intentions.

De même, la nouvelle fonctionnalité d’Instagram « IGTV » permettant aux créateurs de contenu de partager des vidéos plus longues que celles possibles en stories. Cette nouveauté est sans doute destinée à concurrencer YouTube.

Là aussi, le fondateur de Facebook veut s’attaquer à la plateforme N°1 d’hébergement de vidéo.
Comment interpréter toutes ces actions ? Un signe de désespoir ? La peur de retomber dans l’anonymat ou de se faire écraser par un autre réseau social ? Car Mark Zuckerberg n’a pas fini de nous surprendre.

Ce dernier est arrivé même mettre en place un système de notification sur Instagram qui vous notifie sur des photos publiées sur Facebook ! Une porosité entre les deux plateformes qui a exaspéré certains utilisateurs, mais également les deux fondateurs d’Instagram.

Ces derniers auraient également très mal réagi face à la volonté de Zuckerberg de supprimer la provenance des photos Instagram postées sur Facebook.

Ceci dit, le CEO s’est résigné à le faire (pour le moment), car une telle décision lui aurait valu la démission de plusieurs autres cadres de Facebook qui auraient rejoint les rangs de Kevin Systrom et Mike Krieger.
Avec le ralentissement de sa propre croissance, Facebook semble s’impliquer encore davantage dans les décisions prises pour Instagram, à tel point que ses fondateurs ont préféré se retirer pour ne plus alimenter le système de Zuckerberg.

À noter que ce dernier se trouve désormais à la tête des 4 plateformes comptant plus d’un milliard d’utilisateurs : Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp.

Qui sera la prochaine plateforme qui cèdera face au géant Facebook ? Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer