Les clefs pour réussir sa landing page

Les clefs pour réussir sa landing page

Élément clé dans le processus de conversion, la landing page, ou encore page d’atterrissage ou de destination, est une page web spécialement créée dans le cadre d’une stratégie Inbound Marketing. Autrement dit, c’est la page sur laquelle atterrissent les prospects après avoir cliqué sur le CTA de votre compagnie digitale.
Vous souhaitez booster votre taux de conversion et accroître le nombre de vos clients ? Voici les Do et les Don’t pour une landing page réussit.

Qu’est-ce qu’une landing page ?

À ne pas confondre avec la page d’accueil de votre site internet, la landing page concerne un produit ou un service donné dont vous souhaitez faire la promotion ou rendre public son lancement, ainsi votre site internet peut posséder plusieurs landing pages.
C’est une stratégie marketing -au même titre que les Newsletters et l’e-mailing qu’il vous permet d’attirer les prospects vers une offre particulière et les inciter à effectuer une action recherchée.

L’objectif de la page de destination consiste à :
– Entraîner du trafic vers votre site internet
– Convertir les prospects en client

Pour se faire, vous devez attiser suffisamment la curiosité des internautes afin qu’ils se rendent sur votre site web, comme vous devez leur proposer une offre alléchante pour qu’ils se décident à acheter ou accomplir toute autre action souhaitée.

Les bonnes pratiques à adopter pour réussir votre landing page

Une fois que les visiteurs ont été redirigés vers votre landing page, vous devez les retenir le plus longtemps possible afin d’éviter les rebonds et pouvoir comptabiliser leur présence en taux de conversion. C’est pourquoi il est impératif de créer une landing page optimisée, conforme à votre promesse initiale et adaptée aux besoins des prospects.

Pensez avant de vous lancer

Ne vous lancez pas directement dans la création de votre landing page. Prenez le temps de la réflexion, car la réussite n’est jamais due au hasard.
Fixez-vous un objectif à atteindre

Pour commencer, définissez vos objectifs. Le fait que vous ayez une idée précise sur ce que vous souhaitez atteindre à travers cette compagne (dépasser les 60% de taux de conversion, gagner 2% des parts de marché ou encore vendre plus de 75% de vos stocks par exemple) vous permettra d’établir un plan d’action et de structurer votre travail.

Ciblez votre public. Dépendamment de leur statut, genre ou encore leur moyenne d’âge, les visiteurs ne réagissent pas semblablement aux offres, car les enjeux et les intérêts de chacun différent. C’est pourquoi il est important que vous cibliez votre public avant de structurer votre message, au risque de ne pas produire l’impact recherché.

Soignez autant le fond que la forme

Ne privilégiez jamais l’un au détriment de l’autre. Étant complémentaire, vous devez séduire le visiteur par le contenant comme le contenu.
Choisissez un webdesign approprié

Sur le plan visuel, les internautes doivent retrouver votre identité de marque sur votre landing page. Mettez-y donc les éléments clés de votre charte graphique, à savoir votre logo, votre nom de marque, la colorimétrie présente sur votre site et la fonte que vous utilisez habituellement. Ainsi vous mettez en confiance les prospects et vous les rassurez.

Respectez une hiérarchie des messages, en commençant par mettre les informations les plus en haut de votre landing page. Le visiteur doit percevoir l’essentiel de votre message sans défiler l’écran. Changez également la taille des fontes des titres et sous-titres pour l’aider à aller droit au but. Présumez toujours que le prospect ne vous accordera que quelques secondes pendant lesquelles vous devez capter son attention.

  • Optez pour un titre percutant et accrocheur

Attisez la curiosité du visiteur, suscitez en lui le sentiment d’urgence en employant un titre évocateur et accrocheur. C’est l’élément qui va lui donner envie, ou non, de continuer la lecture. Ceci dit, tachez à ce que le titre soit cohérent avec le reste du contenu. Tenez votre promesse, le visiteur doit trouver exactement ce pour quoi il a cliqué. Autrement, vous allez le décevoir et perdre un client potentiel.

  • Publiez un contenu cohérent et concis

Allez-y droit au but, expliquez brièvement et efficacement en quoi consiste l’offre et pour quelles raisons devrait-il la saisir. Vous pouvez opter pour un texte court, une infographie ludique ou encore une vidéo. La dernière option est vivement recommandée, car les internautes préfèrent, pour la plupart, visualiser une vidéo de 2 minutes que de lire pendant ce temps.

  • Créez des CTA pertinents

Le clic sur le CTA est la raison même de la création d’une landing page. Votre appel à l’action est le point de passage ou de blocage du prospect, mettez-le donc bien en évidence. N’hésitez pas à jouer sur le contraste des couleurs pour que votre Call To Action soit plus visible que tout autre élément présent sur votre page d’atterrissage.

Pensez à créer un bouton appel à l’action en reliefs 3D afin de lui donner l’aspect d’un réel bouton qui donne envie de lui cliquer dessus. Quant au message de votre CTA, il doit être bref, clair, direct et surtout en accord avec l’action sollicitée.

Important : Votre CTA doit toujours se situer au-dessus du linge de flottaison.

  • Ajoutez les avis clients

N’hésitez pas à inclure les avis et les appréciations de vos clients satisfaits. Cette manœuvre vous procurera plus de crédibilité auprès des e-consommateurs. Ainsi vous allez consolider le sentiment de confiance que vous avez réussi à instaurer.

  • Créez un formulaire adapté

Remplir un formulaire est une véritable corvée pour le visiteur ; en plus de vous consacrer du temps, il doit aussi vous donner ses informations personnelles. Pour l’en convaincre, proposez-lui une offre qu’il ne peut pas laisser passer, quitte à renseigner ce formulaire. Pensez également à créer un formulaire court et concis pour ne collecter que les informations nécessaires.

  • Pensez SEO

Gardez en tête, tout au long du processus de création, que votre contenu doit être optimisé SEO. N’hésitez pas à employer des mots clés pertinents afin de booster votre référencement naturel.

Améliorez les performances de votre landing page

Une fois la création achevée, n’hésitez pas à tester votre landing page pour corriger les éventuelles anomalies et développer ses performances.
Étudiez le comportement des internautes

Grâce aux analyses types thermographie, il vous est possible de connaitre les zones les plus cliquées par les internautes. Bien que le schéma le plus récurrent soit celui du F, ne vous basez pas sur cette observation, installez une carte de chaleur pour comprendre le comportement de vos visiteurs.

Faites l’AB Testing: L’AB Testing consiste à créer deux landing page pour une seule et même offre et apporter des modifications au niveau du titre, du CTA et des couleurs ainsi que leur disposition. Une partie des visiteurs sera redirigée vers la page A tandis que l’autre partie sera orientée vers la page B pour ensuite analyser le comportement des internautes sur les deux landing pages et comparer les résultats.

Exploitez les indicateurs de mesure:  En plus de l’AB Testing, vous pouvez compter sur le taux de rebond, les analyses de Google Analytics reliées au back-office de votre site internet ainsi que sur les clics référents visibles sur WordPress pour tester l’efficacité de votre landing page.

Optez pour une landing page responsive

Les internautes favorisent de plus en plus les Smartphones pour aller sur internet, notamment, sur leurs réseaux sociaux. Il est donc très probable que ces derniers atterrissent sur votre landing page depuis un appareil mobile. C’est pourquoi vous devez créer une landing page responsive ou entièrement dédiée à la navigation mobile. Pensez également à la rapidité du temps de chargement.

Réussir votre landing page, un défi de taille

Les difficultés que vous allez rencontrer en mettant en place votre landing page ne sont pas d’ordre technique, elles concernent plutôt la réaction et l’accueil que réservent les internautes à votre demande. Gardez en tête que l’hésitation des visiteurs est totalement justifiée compte tenu des nombreuses offres mensongères trouvables sur la toile.
Votre défi consiste donc à balayer la réticence des visiteurs et les convaincre de répondre favorablement à votre appel à l’action. Dans ce cas, la meilleure des choses à faire est de vous mettre à la place des prospects pour essayer de comprendre ce qui les dissuaderait ou encouragerait à cliquer sur votre CTA.
Changer de perspective vous permettra d’anticiper les interrogations des visiteurs et d’agir en conséquence pour établir ce sentiment de confiance qui va déterminer votre taux de conversion ou de rebond.

Les éléments à éliminer pour une landing page réussie

L’objectif principal de votre landing page est la conversion des prospects en clients. Pour y parvenir, vous devez focaliser l’attention du visiteur sur l’offre et plus précisément sur le CTA. C’est pourquoi vous devez supprimer toute source de distraction ou échappatoires, à savoir :
• Les liens sortants
• Le menu de navigation
• L’accès à la page précédemment consultée
• Les mentions présentes dans votre footer (or mis confidentialité et mentions légales) ;
• Les boutons de partage sur les réseaux sociaux. Si vous tenez à les garder, mettez-les sur la page de confirmation ou l’e-mail de remerciement.

Les erreurs à éviter pour réussir votre landing page

Néfaste pour votre taux de conversion, le taux de rebond est considéré comme étant l’ennemi juré de votre page de destination. Voici donc quelques conseils à suivre afin d’optimiser les performances de votre landing page :

Adaptez la forme de votre page. Vous aurez beau concevoir une landing page de qualité avec un titre accrocheur et un CTA attractif, si votre offre n’est pas adaptée au public et ne correspond pas à ses besoins, vous allez être victime d’un taux de rebond trop élevé. C’est la raison pour laquelle vous devriez cibler votre public et accorder l’offre à ses attentes.

Vérifiez le temps de chargement de votre page. En faisant attendre les visiteurs trop longtemps vous leur accordez le temps de l’hésitation ou de la réflexion, vous risquez par conséquent de perdre leur intérêt. Travaillez donc sur le temps de chargement de votre landing page pour qu’il soit le plus rapide possible, car personne n’aime attendre.

N’encombrez pas votre landing page. Ne polluez pas votre landing page avec des pop-up intrusifs, des publicités agressives, des annonces parasites et des appels à l’action à ne plus en finir. Le minimalisme est le mot d’ordre pour orienter le visiteur vers l’accomplissement d’une action précise.

Soyez le plus précis possible. Créer une seule landing page pour promouvoir différentes offres est une erreur à ne pas commettre. Les prospects se méfient énormément des messages ambigus et ont tendance à quitter la page immédiatement si celle-ci porte à la confusion. Pour éviter que cela vous arrive, optez pour la simplicité en communiquant un message par page d’atterrissage.

Enfin, n’oubliez pas de remercier le client pour son adhésion, inscription, achat…etc. Envoyez-lui un simple mail de remerciement dans lequel vous lui proposez de vous suivre sur vos réseaux sociaux, de lire un article sur votre blog ou de découvrir votre collection ou vos services sans être trop insistant.

Laisser un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer